Boobs wanted !

13 septembre 2018

Examens radiologiques

Mardi dernier, j’avais rdv pour passer une échographie mammaire comme l’avait demandé ma chirurgienne.

Quand nous sommes arrivés (avec Chéri), l’assistante m’annonce une bonne heure de retard sur les RDVs.. bon, on va prendre son mal en patience..
On s’est assis dans le couloir qui faisait office de salle d’attente, Chéri me faisait passer le temps avec son sens de l’humour habituel.

& puis, 45 minutes plus tard, un jeune homme en blouse bleue m’appelle. Oups, je pensais avoir affaire à une femme, de ce que j’avais compris.. il me fait rentrer dans la salle pour passer l’échographie, récupère mon ordonnance.

« C’est pour une pose de prothèses, madame ?
- Oui, tout à fait.
- Très bien.. il lit l’ordonnance.. mais une échographie ne suffit pas en fait. Je reviens, je vais consulter la radiologue. »

Bon bah.. me voilà à patienter 10/15 minutes seule dans la pièce à l’eclairage tamisé avec l’appareil à mammographie et celui de l’échographie.
Il revient enfin. Et m’annonce que l’on va procéder à une mammographie en premier temps.

Hein ? Mais on m’avait dit que je n’en aurais pas besoin..

Je me retrouve à enlever mon pull noir puis mon soutien-gorge rembourré (tiens, d'ailleurs je n’aurai pas à l’enlever encore beaucoup de fois). Tout ça devant cet homme qui doit avoir 5 ans de plus que moi..
Je n’ai jamais fait ça devant un autre homme que Chéri.. à l’aide!

C’est lui qui va me faire passer la mammo? Chéri, vient là!

Il me demande de m’approcher, il reste détaché, distant et froid (encore heureux).. mais doux dans les manipulations. Avoir les mains d’un autre homme sur mon corps est vraiment trop étrange et désagréable. J’ai hâte que ça se termine..
Sein gauche, sein droit.. ok!
Je peux enfin me rhabiller et retourner dans le couloir auprès de Chéri.

Suite à la mammographie, place à l’échographie mammaire! Mais cette fois, c’est bien Madame le Docteur Radiologue qui va me faire passer l’examen.
On se déshabille encore, moi et mes mini boobs. L’examen se fait en 10/15 minutes. Un kyste bénin à chaque sein, paraît-il.
Et je retourne dans le couloir d’attente. Chéri s’est éclipsé prendre l’air (plus d’une heure trente à patienter, c’est long..).

L’assistante me rappelle, les examens sont bientôt prêts. Et on passe par la case « paiement ». Je vous avoue que j’ai eu un peu peur de ce moment-là. En voyant les fiches tarifaires sur les murs du couloir, mon banquier aurait eu mal au cœur. Mais finalement, belle surprise, à peine 35€ pour les 2 examens! Ô joie!

5 minutes après, on me donne mes résultats et nous filons enfin à la maison après plus de deux heures dans le centre de radiologie.

Prochain rdv avec la chirurgienne pour confirmer la taille des prothèses et le mode opératoire pour mi-septembre.

Posté par BoobsNow à 14:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 août 2018

Simulation 3D de ma future AM

Quelques jours à peine après mon premier rdv avec Dr Bistouri, je reçois déjà ma première simulation 3D.

Le choc ! J’ai des seins !
J’en ai eu des crampes au ventre pendant 5 minutes.. la simulation est jolie mais mes potentiels futurs seins me paraissent énormes..!

Du 280CC sur le sein droit, 300CC sur le sein gauche. Pour compenser mon semblant de sein trop petit et un peu plus haut que l’autre.

Une amie qui s’est faite opérée il y a un moment m’a confiée qu’elle aurait bien pris la taille au-dessus. Elle s’y est vite habituée et finalement, en prenant leur place, elle les aurait bien aimé plus gros.

Chéri a rit un peu, par surprise, en voyant la simulation.
Mais on s’est dit « autant en avoir pour son argent ». J’ai donc demandé une deuxième simulation avec 350CC, qui devrait arriver d’ici le début de semaine prochaine.

J’ai également bloqué une date pour le passage sur le billard : 18 octobre 2018!
Et deuxième rendez-vous avec Dr Bistouri mi-septembre pour discuter de tout ça.

Posté par BoobsNow à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2018

1er RDV avec Dr Bistouri

Nous y sommes enfin !
Après 3 semaines d’attente, je vais enfin rencontrer ma chirurgienne et lui donner mon corps !
Bon ok, c’est pas la meilleure formule.. mais quand on pense qu’on bavera sur une table d’opération pendant 1h30 alors que 3 ou 4 personnes s’affairent autour de nous et nous tripotent, c’est vraiment donner son corps!

J’ai la nausée, je suis stressée et j’ai la gueule de bois.
Ayant fait la fête avec les copines la veille, j’ai laissé glissé un truc du genre « qu’est-ce que vous en dites si je me faisais pousser des boobs ? ».. oups, trop tentant. Fallait que j’en parle à quelqu’un d’autre que mon chéri..
S’en ai suivit une discussion rapide sur le sujet. Je reviendrai là dessus dans un autre message.

Mon estomac est tordu, ma bouche est pâteuse et chéri se fout de moi. On arrive 30min en avance au rdv, on s’arrête dans un McDo pour me faire passer l’envie de vomir (quelle drôle d’idée!).

A moins 10, on se présente à l’accueil du cabinet. C’est chic, pas très cosy mais ça reste un cabinet médical.
Je suis prise en charge un peu avant l’heure de mon rdv.
« Bonjour Mademoiselle, qu’est-ce que je peux faire pour vous ?
- Je souhaite une augmentation mammaire (quand tout mon corps criait BOOOOOOBS NOW!)
- Déshabillez-vous, on va regarder ça, prendre des mesures et des photos. »

Des PHOTOS? Maintenant? mierda, j’étais pas prête. Même si j’ai passé les 3 semaines à feuilleter tous les blogs d’augmentation mammaire, toutes les photos d’avant-après opération jusqu’à 2h du mat..
Allez, respire, c’est un Doc. C’est son boulot et y a pas de jugements dans ses dires et sa façon d’être avec moi.
Elle m’a mise à l’aise rapidement, a été très douce et a pris le temps pour les mesures, photos et pour tout m’expliquer.
J’ai un sein légèrement plus haut que l’autre, et forcément, il est plus petit aussi ce con.. (comment est ce possible ?)

Le devis est salé mais fallait s’en douter. Un peu moins de 5000€, je m’attendais à pire, surtout en région parisienne!

Elle me prescrit une échographie mammaire, - vu mon jeune âge, pas besoin de mammographie - avant que l’on se revoit d’ici deux à trois semaines. Temps de réflexion obligatoire : 14 jours.

Elle me demande si j’ai des questions, mais avec tout ce que j’ai lu sur internet, je ne sais plus quoi lui demander. J’en oublie de demander le mode d’implantation (sous ou sur le muscle ? Dual plan ?).. tant pis, réponse au rdv numéro 2.
« Et monsieur a-t-il des questions ?
- Euh.. silence gêné.. non, ça va merci »
S’en suit un rire de nous 3.

On fait un petit récapitulatif du rdv ensemble :
Je fais un malheureux 90A (pas rempli).. je souhaite un bon bonnet C.
Devis OK. Écho OK. Mesures et photos OK.
Elle me conseille 300CC, elle m’enverra une simulation 3D du rendu par mail. (Mais je vais sûrement partir sur un joli 350CC, d’après ce que j’ai vu sur internet, ça me parait tellement joli et autant y aller à fond pour 5k€).
Cicatrice sur le mamelon. Opération prévue pour octobre, date pas encore fixée. Ce sera un jeudi, Docteur Bistouri n’opère que les jeudis. J’aurai des drains pour évacuer le sang dans les loges, je resterai une nuit en observation.

« A bientôt, mademoiselle. A bientôt, monsieur. »

YOUPIII..! Quelle joie d’avancer dans ma quête de la perfection, du renouveau !

Je prends rdv pour mon échographie mammaire dans la soirée, trop pressée de revoir Dr Bistouri !

Posté par BoobsNow à 20:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le passé, c’est le passé.

Je n’ai parlé de mon projet d’augmentation mammaire à trop peu de personnes.. et pourtant, il va vite se concrétiser.

C’est en juillet 2018 que je me suis rendue compte que, bordel, je suis encore trop stupide pour croire à ce qu’on peut trouver sur internet. Je suis pourtant quelqu’un de rationnel, à l’origine.. mais faut croire que les boobs, ça ne rend pas que les mecs bêtes.

Dès que je suis entrée dans l’adolescence, et donc au collège, je n’ai eu de cesse de voir pousser de jolies pêches sur les thorax de mes copines.. certaines pêches étaient plus grosses que d’autres (pastèques?)..
Et les miennes ? Pas encore arrivées, faut dire que j’habitais un petit patelin pommé, le facteur s’est sûrement perdu en route.. certainement tombé sur un piège à ours (satané chasseurs!) et est mort seul avec mes pêches, l’ingrat ..!

Alors pour remédier à l’absence de mes pêches, dès lors que j’ai eu ma première carte bancaire, à 15 ans, je me suis achetées mes premiers push-up et un super pot plein de gélules miracles.. quelle jolie invention! 90€ pour 1 mois, pour faire pousser des pêches ? C’est bibi qui y a cru. Bah ouais, sur le net, c’avait l’air génial..
Avec le recul, on voit carrément bien que ce n’etait pas l’oeuvre de Dame Nature..

Entre temps, j’ai rencontré mon premier amour qui m’a toujours accepté telle que j’étais. Il devait sûrement penser que mes jolies pêches allaient sortir de leurs cachettes du jour au lendemain. Aujourd’hui, nous sommes toujours ensemble. Et malgré ses réticences quand j’énonçais l’idee de me faire opérer, à présent il me soutient à 300%.

J’ai continué à croire que les crèmes, gélules, patchs, poudre d’etoiles et bisous magiques allaient me permettre de trouver de magnifiques melons à mon réveil pendant trop longtemps.
En vérité, j’étais beaucoup trop peureuse pour m’avouer les faits : « Tu n’as pas de seins, meuf. Dame Nature t’a oubliée, faudra t’y faire. Si tu veux changer les choses, passe sous le bistouri. »

Mais cet été, je me suis dit que ça ne pouvait pas être si terrible que ça. Certes, ça me coûterait un bras et quelques grammes de l’autre mais il fallait que je vive ma vie à fond.

Fini les push-up pas remplis, les tshirts à cols ronds ou pas trop plongeants pour que les autres ne se rendent pas compte que j’etais toujours enfermée dans un corps d’enfant. Fini les gélules et crèmes factices. Fini la gêne d’être nue devant chéri. Fini d’envier ces femmes avec leurs boobs parfaits.
À mon tour !

Alors un soir, quand chéri est revenu du boulot, je lui ai dit qu’on devait discuter. Je voulais son avis (surtout son soutien).
« T’es sûre de toi ? C’est pas une décision à prendre à la légère.. »
« T’inquiètes, ça fait 10 ans que j’attends d’avoir cette révélation. On va le faire. »

Je pris rdv avec une chirurgienne (oui, je voulais une femme par pudeur) le lendemain pour fin août.

Posté par BoobsNow à 19:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Qui est BoobsNow?

BoobsNow, c’est moi.

J’ai 24 ans, un chéri depuis 8 ans et un chien. J’ai un boulot que j’apprécie, une petite famille qui habite trop loin et qui me manque.
Je suis une meuf chiante, indécise, pas sûr d’elle et caractérielle d’1 mètre 60 de haut, pas plus large qu’une tranche de pain de mie qui fait à peine 50kg.. mais tout aussi plate qu’une planche à pain, ou presque.

Oui, mes seins et moi, nous sommes fâchés depuis mes 14 ans.. depuis qu’ils m’ont trahi et ont préféré jouer à cache-cache.
Je les ai cherché pendant longtemps, j’ai essayé de les faire venir avec pleins de méthodes débiles.. en vain. Mon 90A et moi, c’est pour la vie, paraît-il !

Ça, c’est pour ceux qui pensent que tout est irrémédiable. Alors non merci, je ne vais pas finir ma vie avec toi, 90A chéri.
C’est décidé, après maintes tentatives infructueuses, je vais m’allonger sur le billard. Je veux des boobs maintenant !

#boobsnow!

Posté par BoobsNow à 19:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]