Nous y sommes enfin !
Après 3 semaines d’attente, je vais enfin rencontrer ma chirurgienne et lui donner mon corps !
Bon ok, c’est pas la meilleure formule.. mais quand on pense qu’on bavera sur une table d’opération pendant 1h30 alors que 3 ou 4 personnes s’affairent autour de nous et nous tripotent, c’est vraiment donner son corps!

J’ai la nausée, je suis stressée et j’ai la gueule de bois.
Ayant fait la fête avec les copines la veille, j’ai laissé glissé un truc du genre « qu’est-ce que vous en dites si je me faisais pousser des boobs ? ».. oups, trop tentant. Fallait que j’en parle à quelqu’un d’autre que mon chéri..
S’en ai suivit une discussion rapide sur le sujet. Je reviendrai là dessus dans un autre message.

Mon estomac est tordu, ma bouche est pâteuse et chéri se fout de moi. On arrive 30min en avance au rdv, on s’arrête dans un McDo pour me faire passer l’envie de vomir (quelle drôle d’idée!).

A moins 10, on se présente à l’accueil du cabinet. C’est chic, pas très cosy mais ça reste un cabinet médical.
Je suis prise en charge un peu avant l’heure de mon rdv.
« Bonjour Mademoiselle, qu’est-ce que je peux faire pour vous ?
- Je souhaite une augmentation mammaire (quand tout mon corps criait BOOOOOOBS NOW!)
- Déshabillez-vous, on va regarder ça, prendre des mesures et des photos. »

Des PHOTOS? Maintenant? mierda, j’étais pas prête. Même si j’ai passé les 3 semaines à feuilleter tous les blogs d’augmentation mammaire, toutes les photos d’avant-après opération jusqu’à 2h du mat..
Allez, respire, c’est un Doc. C’est son boulot et y a pas de jugements dans ses dires et sa façon d’être avec moi.
Elle m’a mise à l’aise rapidement, a été très douce et a pris le temps pour les mesures, photos et pour tout m’expliquer.
J’ai un sein légèrement plus haut que l’autre, et forcément, il est plus petit aussi ce con.. (comment est ce possible ?)

Le devis est salé mais fallait s’en douter. Un peu moins de 5000€, je m’attendais à pire, surtout en région parisienne!

Elle me prescrit une échographie mammaire, - vu mon jeune âge, pas besoin de mammographie - avant que l’on se revoit d’ici deux à trois semaines. Temps de réflexion obligatoire : 14 jours.

Elle me demande si j’ai des questions, mais avec tout ce que j’ai lu sur internet, je ne sais plus quoi lui demander. J’en oublie de demander le mode d’implantation (sous ou sur le muscle ? Dual plan ?).. tant pis, réponse au rdv numéro 2.
« Et monsieur a-t-il des questions ?
- Euh.. silence gêné.. non, ça va merci »
S’en suit un rire de nous 3.

On fait un petit récapitulatif du rdv ensemble :
Je fais un malheureux 90A (pas rempli).. je souhaite un bon bonnet C.
Devis OK. Écho OK. Mesures et photos OK.
Elle me conseille 300CC, elle m’enverra une simulation 3D du rendu par mail. (Mais je vais sûrement partir sur un joli 350CC, d’après ce que j’ai vu sur internet, ça me parait tellement joli et autant y aller à fond pour 5k€).
Cicatrice sur le mamelon. Opération prévue pour octobre, date pas encore fixée. Ce sera un jeudi, Docteur Bistouri n’opère que les jeudis. J’aurai des drains pour évacuer le sang dans les loges, je resterai une nuit en observation.

« A bientôt, mademoiselle. A bientôt, monsieur. »

YOUPIII..! Quelle joie d’avancer dans ma quête de la perfection, du renouveau !

Je prends rdv pour mon échographie mammaire dans la soirée, trop pressée de revoir Dr Bistouri !